09/25/2019 NBA: voici les plus grandes victoires d’outsiders de l’histoire

NBA: voici les plus grandes victoires d’outsiders de l’histoire

La NBA est le meilleur championnat professionnel de basket au monde à en croire la majorité des observateurs. En effet, c’est la ligue qui détient les plus grandes stars du basket et propose les spectacles les plus hallucinants du monde. Mais si la NBA est si adulée, c’est également en partie à cause de ses parties atypiques au cours desquelles de petites équipes de bas de tableau ou des clubs modestes peuvent étonnamment battre les géants de l’élite. Pour vous donner un aperçu de ces matchs qui bouleversent la hiérarchie, voici les grandes victoires d’outsiders en NBA.

Lebron et les Lakers coulent devant Portland

Quand on aborde les plus grandes victoires d’outsiders face à des clubs régulièrement favoris, celle acquise par Portland le 19 octobre 2018 contre les mythiques Los Angeles Lakers retient l’attention. Cette victoire prend plus d’importance si l’on tient compte du fait que les Lakers venaient de se renforcer avec la venue du champion Lebron James dont c’était la 1ère apparition. Gonflés à bloc par leur public, les Blazers ont fait preuve d’un grand engagement pour offrir de séduisantes séquences de jeu. Faisant preuve d’une solidarité permanente, la modeste équipe de Portland finit par s’imposer sur le score de 128-119.

Si les Lakers ont flanché, c’était en partie dû aux prestations de leur nouveau renfort James dont les statistiques étaient peu élogieuses. Lebron inscrivit 26 points, fit 12 rebonds et donna six passes. Se retrouvant dans un registre autre que celui auquel il est habitué, la nouvelle recrue a eu du mal sur le parquet dans un rôle un peu plus scoreur. À cela il faut ajouter l’absence d’un vrai shooter.

La victoire des Rockets contre les Warriors

Après avoir perdu face aux Lakers et diminués par l’absence de leur star James Harden, c’est en réelle position de faiblesse que les Rockets ont débarqué à l’Oracle Arena le 24 février 2019. Pour mission ils avaient la lourde tâche d’affronter les redoutables Warriors de Golden State, champions NBA en titre. Et pourtant, l’équipe texane a réussi à tirer son épingle du jeu en battant les Warriors. Pour parvenir à ce résultat, les Rockets ont dû s’appuyer sur les performances d’un Chris Paul des grands soirs. Pour aider ses coéquipiers dans cette victoire, le joueur a marqué 23 points à 7/18 et réussi deux lancers-francs à 1’08 de la fin. Le Rocket a aussi effectué 17 passes ainsi que 5 rebonds.

Au terme d’une partie âprement disputée avec plein de suspense et de rebondissements, c’est sur un score de 118 à 112 que les Warriors ont été défaits sur leurs installations.

La débâcle de Cleveland face aux Magic

Une autre victoire étonnante d’un outsider face à un club favori en NBA est celle d’Orlando Magic face aux Cavaliers de Cleveland le 07 février 2018. Pourtant, les poulains de Tyronn Lue ont maintenu le match sous leur contrôle en attaquant fort d’entrée de jeu.  Avec une rapidité dans les phases de jeu, les Cavs ont pu se constituer une avance de 21 points en cours de partie et 17 points lors de la pause. De retour de la pause, les Floridiens ont décidé de passer à l’offensive pour changer le cours du match. Poussés par leur public, les joueurs du Magic ont ébranlé les Cavs à grande vitesse.

Prenant le dessus sur son rival des Cavs Lebron James assez timide dans le match, Jonathon Simmons fit son grand show. L’athlète des Magic atteint les 34 points en faisant un nouveau record en carrière. Quant à l’arrière français Evan Fournier, il participa au festival de son équipe en ajoutant 19 points. En fin de partie, le score était sans appel : 98-116 au profit des Magic d’Orlando.